französisch la noche de los paleros

la noche de los paleros

Translator: Stéphanie Lux

Edition Chambon
Actes Sud
Janvier, 2015
14.50 x 22.50 cm
352 pages
ISBN : 978-2-330-03905-9
Prix indicatif : 25.00€

the book on the website of Actes Sud

Original title: Samarkand Samarkand (23/01/2013)published in:
– Hoffmann und Campe Verlag, 16. August 2013

Blurb

Samarcande, ville mythique de l’actuel Ouzbékistan, « perle de la route de la soie », est le décor du roman d’anticipation que Matthias Politycki situe en 2027. La Troisième Guerre mondiale a éclaté, Hambourg est divisée, des troupes arabes d’Afrique du Nord ont envahi l’Europe de l’Ouest, les Russes progressent à l’Est. L’Europe semble perdue. Mais il reste un espoir, incarné par l’espion allemand Alexander Kaufner, envoyé en Ouzbékistan pour retrouver le tombeau caché du grand Timour – ou Tamerlan –, tyran sanguinaire qui bâtit au XIVe siècle un empire s’étendant de la Chine à la Turquie actuelle et qui est un objet de vénération pour tous les fanatiques rêvant d’une domination mondiale de l’islam. La légende dit que celui qui s’emparera de ce sanctuaire deviendra plus fort que tous ses ennemis. Pour Kaufner, la découverte de ce lieu sacré et sa profanation seraient tout au moins un coup porté au moral des islamistes. Cette opération, si elle réussit, pourrait avoir le même impact symbolique que l’attentat du 11 septembre 2001 aux États-Unis.
Roman d’anticipation et d’aventures, quête spirituelle sur la vie et la mort, ce livre est aussi une réflexion sur le XXIe siècle qui, avec la généralisation de la guerre, pourrait voir un retour à un Moyen Âge futuriste, où la technologie la plus avancée servirait la barbarie la plus primitive.

Matthias Politycki est né à Karlsruhe en 1955 et vit à Hambourg. Romancier, essayiste, poète, il est notamment l’auteur de Roman de l’au-delà (Jacqueline Chambon, 2009). Grand voyageur, il revient avec Samarcande Samarcande dans une ville qui lui est particulièrement chère, et qui lui avait inspiré une idée de roman dès 1987, date de son premier voyage en Ouzbékistan.

Press

Il faut se transporter en 2027. L’année où s’ouvre le puissant nouveau roman de Matthias Politycki.
L’auteur de Roman de l’au-delà (Jacqueline Chambon, 2011) se montre un as de l’anticipation et de l’aventure. Ainsi que le peintre d’un avenir bien conflictuel et sombre.
Alexandre Fillon, Livres Hebdo

Une belle trouvaille littéraire. Un livre très actuel .
Abdelhak Najib, Aujourd’hui le Maroc